Pincement discal : comment se manifeste cette maladie ?

Le pincement discal, comme son nom l’indique, est dû au pincement d’un disque dans la colonne vertébrale. Attention à ne pas confondre le pincement discal avec l’hernie discale.

Pincement discal : comment se manifeste cette maladie ?

Même si les deux problèmes peuvent être liés, ce n’est pas la même chose.

Pour savoir si vous souffrez d’un pincement discal, il faut avoir le diagnostic d’un médecin. En cas de douleurs intenses dans le dos, n’hésitez pas consulter un spécialiste pour déterminer la cause du problème et les traitements envisagés.

Quels sont les traitements possibles pour soulager la douleur ?

Il est possible de soulager la douleur en prenant des médicaments. Votre médecin peut vous prescrire des anti-douleurs et des anti-inflammatoires pour vous aider à supporter les douleurs. Il est possible aussi, dans certains cas exceptionnels, d’avoir recours à la chirurgie pour remplacer le disque malade. Cependant, c’est une intervention lourde. Renseignez-vous auprès de votre médecin et aussi sur internet sur www.pincement-discal.info.

Comment éviter le pincepent discal ?

Le pincement discal, comme nous venons de le voir, est très douloureux. Il peut réellement causer des situations handicapantes au quotidien. C'est pour cela qu'il est absolument nécessaire de l'éviter. Aussi, nous vous recommandons vivement de ne pas : 

  • Les mouvements brusques. Ceux-ci peuvent être à l'origine d'un pincepent discal assez important
  • De ne pas porter de charges lourdes : c'est vrai, même si votre travail vous y oblige, vous devez absolument éviter de transporter des charges lourdes. La plupart des gens ne connaissent pas la position adaptée, pour porter des cartons ou autres objets qui pèsent un poids plus ou moins important

Si vous avez tendance à avoir mal au dos de manière régulière, il est toujours possible pour vous de porter une ceinture spécifique, qui permettra de maintenir vos vertèbres, et donc de ne pas souffrir.

Voilà tous nos conseils efficace, pour éviter le pincement discal.